Browsing articles tagged with " logement"
Nov 23, 2010

Une nouvelle vie pour le PEL

Le PEL (Plan d’épargne Logement) est un des placements privilégié des français pour leur projet immobilier qui permet dans un premier temps d’épargner puis dans un deuxième temps d’obtenir un prêt jusqu’à 92000 euros.

Cependant depuis 2003, le taux d’intérêt du prêt est à 4,20% et n’est pas très attractif au regards des prêt classiques qui à ce jour tourne au alentour de 3,50%, et dont le taux de rémunération est descendu à ce jour à 2,50% (dont s’ajoute 1% de prime si le plan d’épargne débouche sur un prêt immobilier).

PEL réforme

La réforme

Pour en finir avec insatisfaction des épargnants pour ce placement, le gouvernement a décidé de lui offrir une deuxième jeunesse afin de le rendre plus attractif.

« Mon objectif est de rendre le plan épargne logement (PEL) plus attractif, plus populaire, afin que les ménages disposent d’un outil efficace pour constituer leur apport personnel en vue d’un projet immobilier », a ainsi résumé la ministre de l’Economie Christine Lagarde dans un entretien aux Echos, il y a quelques semaines.

Une rémunération évolutive et une fiscalité durcie.

Christine Lagarde prévoit donc que le taux d’intérêt du placement sera désormais actualisé tous les ans, alors qu’il est resté bloqué à 2,50% depuis sept ans. Il sera ainsi indexé sur les taux de référence des marchés financiers et gagnera ainsi en souplesse, avec un taux plancher de 2,50%. Lagarde précise que si le nouveau calcul du taux avait été appliqué ces sept dernières années, la rémunération du PEL aurait été de 2,90% au lieu de 2,50% an moyenne.

Cependant, la fiscalité du nouveau PEL sera quelques peu durcie, avec un prélèvement annuel des contributions sociales, qui n’intervenait jusqu’ici qu’à partir de la dixième année. Un changement qui offrira un petit coup de pouce aux finances publiques dès 2011. La durée de vie de ce PEL toiletté ne pourra dépasser 15 ans, alors qu’elle est aujourd’hui illimitée.

Le gouvernement a choisi de n’appliquer les conditions de ce nouveau PEL qu’à ceux ouverts à partir du 1er mars et non aux plans existants ou souscrits d’ici là, ce qui allègera nettement le coût de la réforme pour les banques à long terme.

Un prêt identiqueLe taux d’emprunt restera cependant encore à 4,20%, et continuera de souffrir de la comparaison avec les taux proposés par les banques, qui se situent à ce jour autour 3,50% en moyenne.Mais avec le retour de l’inflation annoncé par la plupart des économistes, le PEL pourrait bientôt retrouver sa réputation de refuge, à l’abri d’une hausse des taux qui paraît inéluctable.


http://www.wikio.fr

Catégories

Liens