Browsing articles tagged with " EDF"
Nov 25, 2010

Réforme sous haute tension

Mercredi dernier le parlement a définitivement adopté la loi NOME qui réforme le marché de l’électricité. Cette réforme est la transposition d’une directive européenne qui permet de réorganiser les relations entre fournisseurs et distributeur et plus particulièrement entre l’opérateur historique et dominant EDF et ses concurrent (Poweo, Direct Energie, GDF Suez, …).

Cependant, cette réforme pourrait avoir pour conséquence directe d’augmenter les tarifs de l’énergie électrique pour les particuliers.

Centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux, France

Qu’est ce qui change ?

EDF est le seul à procéder un parc nucléaire conséquent sur le territoire français et qui permet à la France d’avoir les tarifs les plus bas d’Europe. Néanmoins, cette situation semble contraire au droit européen qui prône la concurrence libre et équitable, pénaliserai les nouveaux fournisseurs et distributeurs.

Ainsi EDF aura pour obligation de céder jusqu’à 25% de sa production électrique issus du nucléaire à ses concurrents. Cependant, l’opérateur historique sera libre d’appliquer les tarifs qu’il souhaite tant que les régulateurs (le gouvernement et la Commission de régulation de l’énergie CRE) y sont favorables.

Ces augmentations à venir pourraient permettre à EDF d’investir à la rénovation et à l’entretien de son parc nucléaire, tout en maintenant ces marges.

Augmentations de tarif attendues

Bien que les tarifs réglementés (fixer par les régulateurs. Ce sont les tarifs de référence du marché) soit toujours en vigueur pour les particulier, les entreprises n’y auront plus droit à partir de 2016.

EDF fait du lobbying auprès des députés afin de détourner cette réforme, celle-ci contient de petites perles permettant à l’opérateur historique d’y trouver son avantage.

Ainsi les tarifs réglementés seront indexés sur les prix de revente aux autres fournisseurs et mécaniquement l’ensemble de tarifs devrait augmenter au seul profit d’EDF.

L’UFC-Que Choisir annonce la couleur dans son communiqué de presse de jeudi dernier : « L’augmentation de la facture d’électricité sera, selon le niveau retenu, de 7% à 11% dès la mise en place de la loi et de 21% à 28% d’ici 2015 ».

Ainsi cette réforme conforte l’électricien français dans un marché pseudo concurrence qui va lui permettre d’améliorer sa santé financière avec les encouragements du gouvernement et de nos députés.


http://www.wikio.fr

Catégories

Liens