15.Déc.2010

Nouvelle offre Free : Révolution ou arnaque ?

Free vient d’annoncer, par la voie de son PDG Xavier Niel, la sortie de sa nouvelle offre internet batipsée « Freebox Révolution ».

Je ne reviendrai pas sur les détails techniques de l’offre qui sont très ben expliqué par ailleurs, mais je souhaite vous apportez mon analyse sur la révolution tarifaire de la nouvelle offre (détails sur Clubic).

Tarif de façade

29,99 euros, c’est le soit disant tarif inchangé que propose Free pour sa nouvelle offre, excepté le fait d’ajouter maintenant 5,99 euros par mois pour le dégroupage total. Celui vous permet de vous passer d’un abonnement France Telecom à 16 euros, mais le problème c’est que les anciennes offres ce service était inclus dans le prix des 29,99 euros. Néanmoins, je ne peux pas dire si ce complément s’ajoute pour les abonnements Révolution fibre optique.

Soit 35,98 euros par mois.

Freebox Révolution v6

Tva en embuscade (baroin/sarkozy)

Le changement d’assiette d’application de la TVA sur les offres composites tel que Free propose dans ces forfaits internet, téléphone et télévision va augmenter très prochainement ce tarif sur 29,99.

La TVA à 19,6% est appliqué à 40% sur le forfait et le reste à 5,5%. La hausse estimée sur le forfait de base serait donc de 2,9 euros par mois dès la mise en application de cette TVA complète.

Le forfait Freebox Révolution à 35,98 euros, plus la hausse de la TVA à 2,90 euros soit 38,88 euros par mois.

Des frais en embuscade

A cela peut s’ajouter des frais ponctuels qui s’ajoute ou qui ont changé de prix :

  • Les frais d’activation (résiliation cachée) qui se paye en fin de contrat sont toujours de 96 euros, mais la dégressivité rendant la résiliation gratuite à 3 ans c’est transformée à 6 ans. La formule précédente permettait de déduire des 96 euros, 3 euros par mois d’ancienneté, dorénavant ce sera 1,50 euros.
    Attention Free propose de payer ces frais directement dès la souscription du contrat, mais la dégressivité ne s’appliquera pas puisque vos frais de « résiliation » seront déjà payés.
  • Les frais d’ouverture de ligne (Frais d’accès à la boucle locale) maintenant passe de 20 euros à 39,99 euros, si vous n’avez pas de ligne téléphonique en fonction. Il s’approche des 50 euros de frais demandé par France Télécom.
  • Les frais de réactivation de ligne font leurs apparitions afin d’éviter les petits malins qui souhaite diminuer leur frais changements de box pour la freebox Révolution. Il vous sera facturé 100 euros si vous avez résilié de chez Free dans les 6 derniers mois et que vous souhaitez revenir chez eux (si vous le souhaitez toujours).

Migration d’offre pour les anciens clients Free

Si vous êtes un client de Free actuellement et que vous souhaitez migrer vers cette nouvelle offre, vous devrez encore payer des frais de migration de 30 euros plus chère que les autres migrations. Soit 120 euros de frais migration pour lesquels on peut déduire 30 euros par année d’ancienneté.

Free or Not ?

La nouvelle offre de Free est bien une révolution tarifaire qui change tout. Free n’est plus le trublion qui propose des offres simples et pas chères, même si il tente de justifier ces nouveaux tarifs par de l’illimité vers les mobiles et une offre technologique alléchante (faut-il que ça marche correctement encore)

Il reste encore l’offre Freebox classique à 29,99 (pour laquelle il faudra vérifier les frais annexes et conditions générals de vente) mais cela sent les derniers moments de l’internet à bon prix.

Personnellement je comprends pas cet enchérissement des services et de technologies qui correspondent de moins en moins à une partie des consommateurs et de leur portefeuille : à quand une offre simple comprenant téléphone (avec ligne incluse) et internet pour 20 euros !

  • dino

    excellent article !!!

    j’espère que l’on pourra quitter free sans pénalité de résiliation suite a la hausse de la tva a 19.6%

    Article L121-84
    Créé par Loi n°2004-669 du 9 juillet 2004 – art. 114 JORF 10 juillet 2004

    Tout projet de modification des conditions contractuelles de fourniture d’un service de communications électroniques est communiqué par le prestataire au consommateur au moins un mois avant son entrée en vigueur, assorti de l’information selon laquelle ce dernier peut, tant qu’il n’a pas expressément accepté les nouvelles conditions, résilier le contrat sans pénalité de résiliation et sans droit à dédommagement, jusque dans un délai de quatre mois après l’entrée en vigueur de la modification.

    Pour les contrats à durée déterminée ne comportant pas de clause déterminant précisément les hypothèses pouvant entraîner une modification contractuelle ou de clause portant sur la modification du prix, le consommateur peut exiger l’application des conditions initiales jusqu’au terme de la durée contractuelle.

    Toute offre de fourniture d’un service de communications électroniques s’accompagne d’une information explicite sur les dispositions relatives aux modifications ultérieures des conditions contractuelles.


http://www.wikio.fr

Catégories

Liens